Voyage à dos de dragons

Voyage à dos de dragons

Fantasy


Charlotte Bousquet, Sang-de-Lune

Sang-de-Lune

Charlotte Bousquet

4159uaMqa6L._SX195_.jpg

 

 

"Alta. Une cité où les femmes sont soumises à l’autorité des fils-du-soleil. Gia, comme toutes les sang-de-lune, doit docilement se plier aux règles édictées par le conseil des Sept, sous peine de réclusion, ou pire, de mort. Impossible d’échapper au joug de cette société où règne la terreur. Pourtant, le jour où sa petite sœur Arienn découvre la carte d’un monde inconnu, les deux jeunes filles se prennent à rêver à une possible liberté. Mais ce rêve est bientôt menacé par l’annonce du mariage de Gia. Le temps presse, elles doivent fuir. Or, pour atteindre ce monde mystérieux qui cristallise leurs espoirs, toutes deux doivent traverser les Régions Libres, un territoire effrayant où cohabitent hordes barbares et créatures monstrueuses, issues de la matière même de l’obscurité.

Une dystopie lunaire, un entre-monde de cuivre et de ténèbres, peuplé d'ombres et de chimères.
une réflexion profonde sur la liberté et sur la condition féminine."

 


 

Découvrez ma vidéo à l'occasion du Fémini-books:

 

IMG_0721.jpg

 

Cliquez ici


19/06/2017
0 Poster un commentaire

Samantha Bailly, Métamorphoses

Métamorphoses

Samantha BAILLY

 

 metamorphoses.png

Première de couverture

 

 

Quatrième de couverture

" Dans la cité de Lyneroy, les commerces éclatants cohabitent avec les plus sombres marchés noirs…

Sonax a treize ans lorsque sa vie bascule. Jeune garçon androgyne destiné à suivre une voie marchande, il quitte tout pour le théâtre solaire, un lieu où il se découvre une nouvelle famille. Mais derrière la scène, entre faux-semblants et jeux de pouvoir, la réalité d'Hélderion n'a rien à envier aux drames qui se jouent sur les planches. Il ignore alors à quel point il va devoir apprendre à jouer un rôle en permanence, en découvrant les dangereuses coulisses de la cité la plus riche du royaume. Entraîné dans des intrigues politiques qui le dépassent, il sera changé en polymorphe, un être capable de modifier son apparence à volonté…

Car quel acteur n'a jamais rêvé de contrôler l'histoire au gré de ses métamorphoses ? "


 

Je dirais que je suis peu objectif. Je suis Samantha BAILLY depuis de nombreuses années maintenant. J'ai participé activement à la nomination de son premier prix aux Imaginales, à savoir, le prix des lycéens pour Oraisons. Du moins à l'époque, c'était le tome 1, les choses ont bien changées et Samantha compte de nombreux romans à son actif désormais. Je suis fan, j'aime ce qu'elle écrit et j'aime sa plume. Je n'y peux rien, c'est comme ça, certains auteurs deviennent des références. Samantha est une auteure "girouette", j'entends par le terme de "girouette", une auteure qui ne se limite pas à un seul genre de littérature. Elle touche à tout, du contemporain, de la fantasy, des scénarios de manga... Pour ma part, j'aime énormément le côté fantaisie de sa plume. Oraisons qui a été un coup de coeur pour moi il y a déjà un bon nombre d'années, reste bien ancré dans ma mémoire. Je vous ferai un petit article, promis.

 

Parlons maintenant de Métamorphoses. Ce magnifique livre dont la couverture est... royale ! Je commencerais par dire que j'ai adoré. Il s'agit d'un roman dans le même monde qu'Oraisons. Je vous conseille de lire Oraisons en premier ! C'est plus plaisant et plus facile à comprendre. 

 

On a un roman qui suit une chronologie quasi similaire à Oraisons avec un rythme des actions et des évènements semblables. Non, ce n'est pas la même histoire mais je n'ai pas pu m'empêcher de comparer les deux. On a au départ, une certaine monotonie du roman mais cela ne dure pas, on a une rupture brutale pour entrer véritablement dans cette histoire magnifique et dans les actions d'un jeune homme amoureux de théâtre. Je n'ai pas pu m'empêcher de me questionner sur les évènements que connaissaient les jeunes soeurs au même moment que notre métamorphe si attachant. 

 

On a un personnage incroyable, Sonax, qui varie selon les situations, il se solidifie, il devient quelqu'un. Sa capacité et sa personnalité sont en parfait accord. Il y a un équilibre. Le personnage est riche. On partage ses peines, ses problèmes, ses joies. Je rajouterais que le personnage est d'autant plus intéressant du fait qu'il ne garde pas une forme fixe et qu'il n'a pas de sexualité fixe. Samantha aborde la bisexualité sans problème et ça, j'adore !

 

Je dirais que le pari de Samantha de se tourner à nouveau vers un livre de fantaisie touchant le bel univers qu'elle a créé est un pari plus que réussi. On pourrait très bien espérer avoir un autre roman sur le même monde, ça serait véritablement intéressant et cela pourrait nous faire découvrir une autre parcelle de ce monde merveilleux. Pourquoi pas un livre sur Nwinver ou l'épouse Manérian? 

 

Je conseille vivement ce livre qui est un véritable coup de coeur !

 

Par P'tit Lou.


02/06/2016
0 Poster un commentaire

Nabil OUALI, La Voix de l'empereur, Tome 1: Le Corbeau et la Torche

La Voix de l'empereur, Tome 1: Le Corbeau et la Torche

Nabil OUALI

 

C_La-Voix-de-lempereur_9817.jpeg

Première de couverture

 

Quatrième de couverture

 

" Voici l'histoire de quatre destins réunis au coeur d'un empire mourant. L'enfant du village gelé, le paladin hanté par un sombre secret, le prêtre émérite d'un ordre qu'il méprise et le fils de l'empereur.

 

Dans les rues des cités fourmillantes ou les profondes forêts, chacun accomplit un voyage sur les routes de l'empire mais aussi dans les méandres de son être: quelles sont les ficelles que tire le clergé dans les coulisses ? Qui a tenté de tuer l'empereur et d'éteindre à jamais sa voix ? Sur le sentier escarpé qui mène au pouvoir, le chemin est infiniment plus important que le sommet. "

 

Ce roman est au édition Mnémos !

 


 

 

J’ai eu la chance, lors du festival des Imaginales 2015 à Epinal, de rencontrer Nabil OUALi, au côté de Prissou et Shape, deux de mes amies qui sont aussi de grandes lectrices ! (Pour retrouver Shape, cliquez ici.)  Les Imaginales proposent, comme chaque année, des salons littéraires, on en avait sélectionné deux, trois qui nous intéressaient dont un sur les nouveaux auteurs. On est resté tout le long de la conférence et on a découvert à travers quelques lectures de passages, le livre de Nabil OUALI. Poussé par la curiosité, nous avons foncé à son stand ! Nous nous sommes emparés de ce précieux roman fantastique et, et… Bah je l’ai lu ! Je me le suis fait dédicacé au passage et on a pris des photos plus tard avec l’auteur, histoire de marqué cette rencontre incroyable. Nabil OUALI est charmant et sympathique, très bavard aussi ! C’est un jeune auteur dont La voix de l’empereur est son premier roman. 

 

Avis général Je viens de le finir, vous me direz qu’après presque un an, à quelques mois près: il était temps ! Oui, il était temps mais il n’a pas tenu quatre jours. J’avais déjà tenté de le lire aux alentours de la rentrée de septembre 2015 mais rien à faire, je n’arrivais pas à accrocher. Je pense que c’est la fatigue. Je n’ai pas perdu espoir, je m’y suis remis et j’ai découvert un monde, des personnages, des manigances et complots, des secrets, un brin de magie, une religion ! J’ai adoré ! La plume de Nabil OUALI, ce n’est pas seulement de la Fantasy. C’est une identité bien particulière et riche avec de la poésie et une réflexion philosophique Une vraie réflexion sur certains points qui peuvent être, pour l’heure, liée à nos modes de pensée actuelle. C’est la première fois que je lis ce genre de plume, je n’ai jamais vu ça et ces distractions bien imbriquées dans l’histoire sont les bienvenue ! Le récit est riche, bien réfléchi, bien organisé, on ne se perd pas dans l’histoire. Bon, parfois, je reconnais avoir fait quelques allez-retour sur la carte en début de roman, je confondais certains royaumes entre eux mais ça n’était pas désagréable.  

 

On a quatre personnages clés: Elin, Frimas, Glawol et Ravel. Quatre hommes, du même âge environ, aux destinées liées directement ou indirectement. Elin est l’héritier, Frimas le protecteur, Glawol le clerc, Ravel le guerrier. Ses personnages sont très présents, surtout les deux premiers et au final, on ignore qui est vraiment le personnage principal. Je dirais que c’est Elin. Enfin, je crois. Rien de sûre. Rien n’est jamais sûre de toute manière ! Je demanderai à Nabil OUALI en mai 2016 quand je le verrai et que j’irai chercher le deuxième tome. J’aurais peut-être une réponse à mon questionnement. 

 

Elin est l’héritier d’un Empire qui unie tous les rois et royaumes entre eux. Il est non seulement héritier de l’Empire mais il est aussi héritier de son royaume. Le plus fort, le plus imposant, le plus au coeur des complots et manigances ! Elin est un personnage intéressant. Très colérique au départ, il évolue vers quelque chose de sensible, de profond, de bon. J’adore Elin. C’est mon préféré. Il a aussi un secret. (Non je ne spoilerai pas !) 

 

Frimas est le protecteur d’Elin. Il détient une position importante mais n’en a même pas conscience. Rattaché à son passé, dès qu’il est relâché par son serment, il fait cavalier seul vers son destin. C’est un personnage complexe, peu émotif. Même froid. On ne pourrait pas le comparer à une plante verte parce que ce n’est nullement le cas mais il fait ce pourquoi il a été élevé. Gweleth, le précepteur d’Elin et de Frimas en a fait un outil, un objet à son service. Il obéit sans contradiction, toujours au côté de son fidèle compagnon qu’il doit protégé. 

 

Glawol est un clerc des Justes. Il a une position au sein de l'histoire qu'on peut penser stratégique, il semble en être la clé. Proche du chancelier, proche de l'évêque de la Cité Impériale, proche du prince, une position bien privilégiée ! Glawol est super, un brin philosophe, un homme sensible qui déteste profondément ses supérieurs et le clergé. Il est attendrissant, ouvert d'esprit, curieux, reconnaissant et clément. On peut néanmoins se questionner sur sa fidélité et loyauté. De quel côté est-il vraiment ? Hâte de le rencontrer à nouveau et de le découvrir un peu plus. 

 

Ravel est le guerrier. Originaire d’une contrée plus lointaine que Lamborre, il vient de la Cité d’Airain. C’est un outil pour son père à la base. Très vite Ravel déploie des compétences et des capacités intéressantes pour la Foi. Le clergé le place à une très bonne position en lien avec ses origines et son sang. Ravel est un guerrier inspiré par la Foi, ses actions se déterminent et se font selon la Foi. Il est imbriqué dans les principes religieux qu’il sert sans ménagement. C’est aussi un guerrier fort connu au sein de l’Empire dû à une certaine action dont je ne dirai aucun mot. C'est l'esprit même de la loyauté d'une cause. 

 

Outre ses personnages plus qu’intéressant. Nous en avons bien d’autres ! Je pense à l’Empereur lui-même, son héraut, au chancelier Gweleth, à l’évêque machiavélique Adamant. On a aussi des ministres et d’autres rois, ainsi que quelques personnages qui, je l’espère vont être d’avantage présent dans les tomes à venir ! Chacun d’eux à son caractère, sa caractéristique, sa spécialité ! C’est super intéressant et ça ne fait qu’enivrer ce désir de lire d’avantage, toujours plus, encore plus ! 

 

L’intrigue est intéressante, quel avenir pour un royaume en proie au changement ? On suit le fil de l’éveil du personnage d’Elin, future grande figure de l’Empire à la place de son père malade, amoindri dont la puissance décline. D’autres puissances, anciennement proche ou nouvellement proche du pouvoir cherche à influencer le prince en leur faveur par des stratégies politiques élaborées. J’ai réellement adoré. On ne s’ennuie pas, on découvre des figures malsaines qui au final nous paraissent être de bonne personne. Nos avis et opinions changent au fil de la lecture et c’est ça qui est super ! Franchement, histoire riche en sensation, émotion et retournement ! Je conseille vivement.

 

Par P'tit Lou

 


04/03/2016
0 Poster un commentaire