Voyage à dos de dragons

Voyage à dos de dragons

Fantastique


Maxime CHATTAM - Autre-Monde, L'Alliance des Trois (Tome 1)

Autre-Monde, l'Alliance des Trois

de Maxime CHATTAM

 

Espace chronique

 

9782253169567-T.jpg

 

 

Résumé:

" New York, de nos jours. Matt et Tobias sont amis depuis l’enfance, grands amateurs de jeux de rôles, de jeux vidéos. Mais ce qui leur arrive est bien réel. New York est balayée par une tempête sans précédent. Des éclairs bleus fouillent les immeubles ne laissant des humains que leurs vêtements ou les transformant en mutants répugnants.
Matt et Tobias arrivent à fuir sur une île et rejoignent une communauté d’enfants épargnés. Ils sont 77, de 9 à 17 ans, se dénomment les "Pans" et s’organisent pour survivre. Leurs ennemis sont les monstres "Gloutons" et les "Cyniks" humains, "violents et perfides," des adultes qui se sont transformés.
Les enfants survivants ont développé des dons surnaturels, faire jaillir le feu,créer de l’électricité. Avec Ambre, Matt et Tobias vont former l’alliance des trois et essayer de comprendre et utiliser leur nouvelle nature. Comprendre aussi l’attitude étrange de certains membres de la communauté. "

 


Avis

Je pense que ce roman et plus généralement cette saga sont assez connus dans le monde du SFFF pour ne pas en dire beaucoup plus. Maxime CHATTAM est l'un des auteurs phares de l'imaginaire français, pourtant jusqu'à la lecture de ce merveilleux roman, je ne le connaissais pas encore et c'est par l'impulsion et la découverte de Nine et de l'interview, très sympathique, de l'auteur qui m'a donné l'envie de découvrir Maxime CHATTAM et sa plume. Je ne sais pas si je vous en avais parlé mais depuis quelque temps j'ai adopté la BOOK JAR afin de diversifié d'avantage mes lectures avec ce petit papillonnement de me demander: sur quoi je vais tomber ?

 

J'ai acheté le livre en format poche, un format que j'adopte bien avec un prix relativement très accessible. La seule condition pour moi étant d'acheter une saga complète en poche ou en format normal. 

 

On se retrouve dans un univers bien connu au départ qui, avec un évènement particulier se plonger dans quelque chose d'autre, un autre décor sur les fondations de l'ancien. Je ne saurais pas vous dire si il s'agit de fantastique, fantasy ou encore science-fiction, sérieusement je me pose encore la question à l'heure actuelle. J'ai été plongé dans cette histoire et son déroulement. On ne se perd nullement dans le décor après réflexions. On a une saisonnalité du monde qui change complètement, une redéfinition des lois naturelles, l'essor de personnages palpitants.

 

Chaque personne qui se tire du pas, si je puis dire sans spoiler, trouve une nouvelle place dans ce vaste monde. Tout semble se redéfinir, mais on ignore par quel ressort, encore une fois: fantastique, SF ou fantasy ? On peut penser qu'on est plongé dans le rêve de notre personnage. C'est juste grandiose, la nature reprend son esprit primaire, je n'en dis pas d'avantage, je vous laisse découvrir ce roman que je vous conseille vivement.

 

Le personnage marquant de cette série et une vraie révélation est pour moi le personnage de Ambre, la jeune fille qui rejoint les deux amis de départ. Elle est intelligence, courageuse et réfléchie. Elle a l'esprit d'une leadeuse et un véritable esprit stratégique, son caractère est parfaitement assorti à celui de Matt. L'autre personnage clé est notre personnage principal avec Matt qui cherche encore sa place et qui se voit accompagné de songes effrayants, quelle suite ? Je n'en ai pas la moindre idée mais le tome 2 et le tome 3 m'attendent déjà bien sagement. 

 

Je vous conseille vivement ce roman où on ne s'ennuie pas, à aucun moment entre redécouverte du monde, esprit de voyage et de survie. L'enfance au coeur de l'action, les questions actuelles sur l'environnement. La place de l'adulte totalement chamboulée. Foncez !  N'hésitez plus vers l'imaginaire et la distraction !

 

Article du 5 Avril 2017

 

 

 

 


05/04/2017
0 Poster un commentaire

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Tome 1), de Ransom Riggs

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Tome 1), de Ransom Riggs

Edition: Livre de Poche

 

mperegrineenfantspart.jpg

Couverture

 

Quatrième de couverture:Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse... "

 


 

Je commencerais par dire que j’ai adoré le film, donc quand on tombe par hasard, au Hall du Livre de Nancy, sur le roman. On le saisit, on le lève très haut et on l’achète. J’ai été surpris du prix. Il est accessible. A côté de ce livre, j’en ai vu deux autres, j’ai donc espoir d’une suite vis-à-vis du film. Génial, non ? 

 

Pour cet article, j’ai décidé d’innover un peu, j’écris mon ressenti à chaque fois que j’ai franchis un tiers de lecture du roman.

 

Premier Tiers

Le problème quand on a vu le film avant le roman, c’est d’idéaliser les personnages. Notre cher Jacob Portman est le personnage du film dans ma tête et franchement, ça me contrarie un peu mais bon, la jolie blonde du film n’est pas si gentille dans le roman et ça brise cette image de délicatesse et de gentillesse à l’égard de son prochain. 

 

Ce que je trouve le plus intéressant pour le moment c’est que je suis littéralement aspiré par cette histoire fantastique. Je me surprend un peu d’aimer ce genre de lecture, ça change vraiment ! J’ai des moments d’angoisse lors de ma lecture, chose que je déteste naturellement mais qui me pousse à toujours lire d’avantage. J’aime l’angoisse installé par l’auteur, sans doute parce qu’il ne dure pas en longueur, il est bref mais ressenti. 

 

Je terminerai par dire sur ce bref avis de début que le passage temporel ayant lieu dans l’histoire est juste sublime. Comme j’avais vu le film, je m’y attendais forcément mais l’auteur le construit de manière inattendu. 

 

Je rajoute le fait que les détails et événement du roman sont différents et on comprend encore plus facilement le malaise de Jacob vis-à-vis de la mort de son grand-père et des drôles de découvertes. De plus, j’adore le concept de présentation des clichés photographiques, c’est novateur et ça rend le roman encore plus dingue !

 

Second Tiers 

L’aventure continue dans ce second volet. Ma division du roman en trois n’est pas très claire, même pour moi, vous m’en excuserez mais c’est ce qui me paraissait plus ou moins logique au départ. Je me suis arrêté avant de commencer le chapitre dix, autant vous dire que j’entame la fin de la fin et que je me rapproche du dénouement de ce premier tome. 

 

Miss Peregrine n’est décidément pas la femme pleine de vie du film, elle est bien plus austère, bien plus protectrice à l’égard de ses jeunes protégés. Ce que je comprends facilement. Les particuliers sont riches en émois. Au sein même de ce refuge, chaque particulier semble normal. Les notions de temps et d’espaces sont très bien construits, on s’identifie facilement le présent de Jacob et le passage dans le passé lorsqu’il rejoint « l’orphelinat. » 

 

Nouvelle terrifiante, bien plus terrifiante que lors du film où ces notions de sépulcreux et estres sont très mal définis et confondues. On comprend qui ils sont et pourquoi ils ont besoin des particuliers. Lorsque Jacob réalise quel est sa particularité, on comprend son inquiétude et à la fois sa naïveté de son rôle très important pour notre petite communauté recluse.

 

Dernier Tiers

Le moment du dénouement, je ne vous dirai pas si ça se termine bien ou mal mais je suis sûre d’une chose: la surprise ! Oui, la surprise, je ne m’attendais pas à une telle fin et c’est là que je vois la discorde claire entre le roman et le film. J’ai adoré le film, certes mais le roman, je l’apprécie encore plus. On a de telles émotions. On s’identifie bien aux personnages qui chacun d’entre eux dissimulent à sa manière un secret. Enfin deux, un secret secret et une particularité. Jacob âgé de seize ans si fragile devient un véritable meneur. C’est la force du roman, une évolution constante vers quelque chose d’autre (de particulier ?)

 


 

Les mots de la fin

Je conseille vivement ce roman. Une vraie philosophie, un nécessaire refuge pour chaque personne qui souffre, une véritable aventure ! Je ne peux pas dire que c’est un coup de coeur véritable mais j’ai adoré. Ça change vraiment de ce qu’on peut lire d’ordinaire. Lu en une semaine, c’est long, j’aurais pu aller plus vite mais je ne voulais pas le terminer, c’était un véritable plaisir. La plume est accessible et simple. On ne se perd pas dans l’histoire et on se laisse guider par l’enchantement.


25/11/2016
0 Poster un commentaire